Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Olivier Depoorter 55

Podium-Speed-Trophy-Mettet-2011.jpg

 

Marc Fissette, blessé, a été remplacé par Olivier Depoorter

 

Après Spa-Francorchamps il y a quinze jours, c’est sur le tout nouveau circuit de Mettet que le BMEC faisait étape le week-end dernier. Pour le duo Marc Fissette-Xavier Michel, il s’agissait de confirmer l’excellente entrée en matière et leur deuxième place de Francorchamps. Pourtant, la malchance sera au rendez-vous du rendez-vous namurois. Durant les premières séances d’essais, Marc Fissette a été victime d’une très lourde chute. « J’ai rencontré un problème avec mes freins avant » commentait, encore sous le choc, le pilote liégeois, « ma roue avant s’est bloquée et je me suis retrouvé instantanément au tapis. » Le diagnostic est cruel. Clavicule cassée et trois côtes froissées pour le champion en titre. Olivier Depoorter sera appelé pour pallier l’absence forcée de Marc Fissette.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’est plutôt bien débrouillé. Lors de la course du samedi, Xavier Michel et son équipier ont parfaitement géré la course. Le parfait accord entre les suspensions TRP et les pneumatiques Bridgestone a permis aux pilotes de la Suzuki aux couleurs du garage City 2 roues de rester en permanence aux avants postes. Derrière l’inaccessible BMW de Greg Fastré la deuxième place semblait acquise pour Xavier et Olivier. Hélas, ils seront pénalisés en toute fin de course pour avoir mal interprété un point du règlement. En effet, il était stipulé que, pour une course de deux heures, le temps de roulage de chaque pilote ne peut excéder une heure. En clair, deux arrêts au stand étaient nécessaires pour ne pas dépasser le temps maximum, ce que n’ont pas fait les deux compères qui hériteront d‘un stop and go qui leur coûtera une place. C’est donc en troisième position qu’ils passeront sous le drapeau à damier.

 

Pour la seconde manche, la Suzuki GSX/R 1000 numéro 71, bichonnée par Willy Lhoest, le boss de Pole Position va faire une nouvelle fois merveille. Neuvième sur l’épi de départ, Olivier Depoorter va signer un départ à la Marc Fissette, signant le holeshot. Il parviendra ensuite à stabiliser la Suzuki en deuxième position. A une demi-heure de la fin, le duo Michel-Depoorter va même s’emparer du commandement de la course, se mettant du même coup à rêver à l’exploit. C’était sans compter sur un Greg Fastré littéralement déchaîné qui parviendra à reprendre le leadership pour le conserver jusque la fin de course. Il n’empêche qu’au classement général de cette deuxième épreuve de la saison, le Suzuki du Team City 2 roues décroche une nouvelle deuxième place ce qui enchante Marc Fissette qui, malgré la douleur, a tenu à rester aux côtés de toute l’équipe : « Ce nouveau podium nous fait évidemment très plaisir. Olivier a et Xavier ont signé une course parfaite. A la régulière, il sera quasi impossible d’aller chercher Grégory Fastré. Mais en Endurance, tout peut arriver et nous ferons tout pour lutter jusqu’au bout et décrocher un nouveau titre. »

D’ici la prochaine course, sur le circuit de Zolder les 4 et juin prochain, Marc Fissette espère bien être rétabli pour défendre au mieux ses chances.

 

Auteur article: JP Desseroux

Photo: Jonathan Godin

 

Olivier Depoorter:

 

 

« On a eu de la chance car tout s’est bien enchaîné. Je travaillais vendredi dans mon atelier à Bruxelles lorsque j’ai été contacté par le team :  « Olivier qu’est-ce tu fais ce week-end ? Tu as une heure pour être à Mettet.. ». Ni une ni deux, je me suis mis en route et suis arrivé tout juste, le temps de sauter sur la moto pour faire les qualifs ! Je me suis relativement bien débrouillé malgré le fait que je ne connaissais ni la moto ni le nouveau circuit ! Au final, et en prenant compte les temps de Xavier Michel, nous étions 9ème sur la grille de départ.


Durant la première course le samedi, j’ai été surpris quant à la pénalité infligée concernant le temps de dépassement de roulage par pilote. En endurance mondiale, le pilote peut tourner jusqu’au moment ou il atteint sa réserve. Dans le cas de l’endurance belge, on ne peut dépasser une heure de roulage. Enfin.., maintenant on est au courant !  (rires)


Quant à la deuxième course, j’ai réalisé le holeshot au départ, ce qui fait toujours plaisir ! Les tours se sont bien enchaînés et Xavier a terminé comme il fallait. Juste une petite déception de ne pas avoir pu batailler avec Gregory Fastre, impossible à suivre dans les courbes grâce à son antipatinage ! »

 

Auteur: BeTTen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

BeTTen 10/06/2011 08:10


Sympa merci. Je dois faire une rubrique vidéo ;-)


andy 09/06/2011 08:19


Bonjour , pour info j'ai fait une video du team de Marc et Xavier voila le liens
http://www.youtube.com/watch?v=0huZBRxqlI8


Olivier Depoorter 55

Mon parcours en compétition moto. En gros : ma passion !

Mécanicien indépendant: OD Moto

OD Moto : toute marque : entretien, préparation racing, réparation, etc.
 

  • +32 (0) 497 48 18 03
  • info@odmoto.be
  • Rue vanderkindere 226-230 à 1180 Uccle (Bruxelles)

Plus d'informations par ici !

Hébergé par Overblog