Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Olivier Depoorter 55

<< < 10 20 30 31 32 33 34 > >>


NL VERSIE

http://idata.over-blog.com/2/15/33/54/Pictures-articles-de-presse/Olivier_Depoorter_Pic_Endurance-Oschersleben-2008_10.jpeg.jpgAprès des mois de préparation, l’aventure de 8 Heures d’Oschersleben est arrivée. Cette épreuve servira de répétition avant les 8 Heures de Spa-Francorchamps un des objectifs de la saison du team Yoshimura Van Zon Schäfer. La monture sera une Suzuki GSXR 1000 Stock adaptée pour l’endurance : un réservoir de 24 litres, un système de remplissage et de changement de roues rapide. Bien qu’inscrite en Superbike pour utiliser ces adaptations, la machine est clairement une superstock. L’épreuve se dispute le samedi 9 août.

   

Ils sont trois à se partager le guidon : Werner Daemen, Olivier Depoorter et Didier Van Keymeulen. Les pilotes se donnent à fond pour les essais qui se passent bien : leurs chronos sont proches de ceux du SERT (les champions du monde d’endurance). Après une répétition de ravitaillement le vendredi après les essais, il semble que cela prenne beaucoup de temps. Ils décrochent la 6ème place sur l’épis de départ, un départ de type Le Mans.

 

C’est Werner qui prend le départ à 15 heures. Quand, 40 minutes plus tard, il passe le guidon à Olivier, ils occupent la 6ème place au général. Olivier attaque, mais un peu bloqué derrière le pace car, ses pneus refroidissent. Quand la course est relancée, Olivier s’offre une frayeur heureusement sans mal. Les relais se succèdent. Le top 5 est le but. Mais il est 18h55 quand Didier rentre de manière imprévue. Le moteur chauffe. On remet de l’eau mais cela ne change rien. C’est la fin de l’aventure pour la Suzuki n°2.

 

L’aventure reprendra samedi 16 août sur notre circuit national de Francorchamps. Olivier et Werner se retrouveront ensemble pour cette épreuve de 8 heures. Comme le règlement le permet pour cette épreuve, ils s’aligneront chacun avec leur moto. Pour le relais, il leur suffira de changer le transpondeur de machine. Leur but est clairement la victoire.

 

Info : Pers Racing                                             Texte français : Philippe Jaumotte

   

 

Voir les commentaires


NL VERSIE


 

Olivier Depoorter continue sa découverte de IDM avec cette fois un passage par Schliezer Dreick, le seul circuit non permanent du Championnat d’Allemagne Superbike. Pour les Belges, cela pourrait faire penser à Gedinne. Le paddock est une prairie qui se transforme en bourbier avec l’apparition de la pluie et le passage de la foule des spectateurs. Ils seront 25000 le dimanche. Pas de box, les team sont installés sous des tentes. A la guerre comme à la guerre, Olivier s’adapte aux installations. Pour la piste, c’est un autre problème. La passage des fermiers avec leur tracteur a rendu la surface bosselée. Il y a même quelques trous à éviter absolument.

 

Olivier se lance courageusement dans la bagarre contre le chrono des séances qualificatives. Il apprend vite et termine la journée du samedi avec une 14ème place sur la grille.

 

Dimanche peu avant midi, la première manche est lancée. Olivier est dans le coup. Septième au deuxième passage, il se bat avec sa Suzuki qui glisse fort de l’arrière. Il gagne encore une place. Dans un virage lent, il est victime d’un higtsider, mais il arrive à rattraper sa machine. A ce moment, il se fait tamponner par Guisepetti. C’est la chute. La machine est touchée au guidon, impossible de repartir. La manche s’arrête là pour Olivier.

La moto est réparée pour la seconde manche. On travaille sur la suspension arrière pour récupérer du grip. Ce ne sera pas concluant. Dans cette manche, Olivier arrive jusqu’à la 6ème place. Mais aux prises avec une moto difficile à maîtriser, il se fait repasser et il termine 9ème.

Pas très satisfait, Olivier ! Pourtant, il gagne une place au championnat. Il est maintenant 7ème avec 68 points.

 

En ce moment, Olivier a déjà participé aux premiers entraînements pour les 8 heures d’Oscherleben. Son prochain week-end est chargé : deux manches Superbike de l’IDM et la manche du championnat du monde d’endurance de 8 heures, tout cela sur le circuit d’Oscherleben. En endurance, il fait équipe avec Werner Daemen et Didier Vankeymeulen.

 

On les retrouvera tous les trois les 15 et 16 août à Francorchamps pour les 8 heures de Spa Francorchamps de la Bikers Cup.

 

Info : Pers Racing                   Texte français : Philippe Jaumotte

 

Voir les commentaires


NL VERSIE


Vendredi 4 juillet, le Shäfer-Yoshimura-Van Zon-Suzuki Team est au poste sur le Salsburgring pour les premières séances d’essais libres. Pour Olivier Depoorter, ce beau circuit dans les montagnes autrichiennes réputé dangereux et difficile est une découverte. Olivier profite de cette première journée pour prendre ses repères. Il est rapidement dans le coup et, à l’étonnement de tous, il est proche des meilleurs temps de l’an dernier.

A la première séance qualificative du samedi matin, Olivier réalise le 9ème temps. Pour la seconde qualif, il fait plus chaud. Olivier égale son chrono de la première séance mais recule sur la grille. Il partira de la 13ème place, un fameux progrès par rapport aux courses précédentes !

Dimanche matin, dès l’extinction des feux de la première course, Olivier jaillit comme un beau diable et attaque le premier virage à hauteur du second, Andersen. Il boucle ce premier tour en 3ème place. Il est bientôt passé par son équipier, Werner Daemen et Meklau et se retrouve 5ème pendant toute la course. En fin de course, il se fait déborder dans la longue ligne droite où l’aspiration est primordiale. Il passe le drapeau à damier 7ème après s’être battu jusqu’au bout.

Pour la seconde manche, la température de la piste a monté. On monte un pneu avant plus dur sur la Suzuki d’Olivier. Dès le départ, un groupe de 4 pilotes prend le large. Olivier est dans le groupe de chasse, un groupe serré de 11 pilotes. La lutte y est intense. Les places changent à tout moment. Mais dans le 14ème tour, Andersen fait une lourde chute, la course est arrêtée. On retient le classement du 13ème passage. Olivier était à ce moment 13ème. C’est Daemen qui remporte la manche.

Le classement provisoire du championnat allemand des Superbike : 1 Bauer 206, 2 Teuchert 175, 3 Daemen 159, 4 Meklau 153, 5 Stamm 95, 6 Andersen 69, 7 Zaiser 65 et 8 Olivier Depoorter 61 points.

La suite du programme du team : le 3 août IDM à Schleider Dreieck, le 10 août IDM et 8 heures d’Endurance FIM à Oschersleben et les 15, 16 et 17 août les 8 heures Bikers Cup à Francorchamps.

Auteur : Philippe Jaumotte

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 31 32 33 34 > >>
Haut

Olivier Depoorter 55

Mon parcours en compétition moto. En gros : ma passion !

Mécanicien indépendant: OD Moto

OD Moto : toute marque : entretien, préparation racing, réparation, etc.
 

  • +32 (0) 497 48 18 03
  • info@odmoto.be
  • Rue vanderkindere 226-230 à 1180 Uccle (Bruxelles)

Plus d'informations par ici !

Hébergé par Overblog